Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 01:28

 

l’homme se dit ne commerce pas avec la vie    je ne sais pas d’où viennent ces mots sinon qu’ils montent de la terre chaude     ma terre est un morceau de papier   on dirait des ébauches cette façon d’écrire    des copeaux des sciures de mots des restes d’atelier

 

un livre sur les épaules    l’homme voyage entre maison et silence    ballet des carouges    comme des ratures sauvages aux frontons des précipices    nous partageons nos solitudes    gestes tendres du recueil    une vie est toujours de son époque

 

tant que le souffle  tant que le vent  tant que les arbres le long du chemin  tant qu’une larme et le désir d’ une joue

 

ce matin j’ai fait une liste et j’ai fait ce que j’ai pu   rien d’extravagant    me voilà libre d’écrire    j’accueille la pluie    cela vient avec la saison    les commentaires ont des mains  qui me touchent    ce soir ce sera la course pour entrer dans l’horaire   j’apprends à laisser aller    j’achète deux billets pour cet animal étrange

 

Partager cet article

Repost 0
Published by anatole2011.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

hervé pizon 23/05/2011 23:28


elles sont belles ces chroniques où le souffle n'est pas l'air du temps.


anatole2011.over-blog.com 25/05/2011 15:16



merci



emmanuelle grangé 06/05/2011 09:33


à te lire, en nos différentes ponctuations, je vois nos mains amies


anatole2011.over-blog.com 06/05/2011 14:06



oui



le babel 03/05/2011 06:43


oui…


Présentation

  • : Le blog de anatole2011.over-blog.com
  • Le blog de anatole2011.over-blog.com
  • : Poésie et court récit poétique
  • Contact

Profil

  • anatole2011.over-blog.com
  • " J'écris pour moi, pour quelques amis et pour adoucir le cours du temps"
Jorge Luis Borgès
  • " J'écris pour moi, pour quelques amis et pour adoucir le cours du temps" Jorge Luis Borgès

Recherche