Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 13:31

elle téléphone et dit le temps gris

l'usure des peaux des roses

tremblent sa voix sa main tout son corps

l'âge file vite alors que le temps fige

j'aurais dû appeler ne pas laisser

quatre jours passer sans je t'aime

des nouvelles de moi mais surtout

des autres le petit-fils et l'arrière

et le reste elle dit comme ça

en passant et du bout des lèvres

c'est difficile tous ces deuils

elle croit qu'elle dit ça comme ça

alors qu'elle ne dit que cela

à moi qui cherche à ouvrir

une brèche pour d'autres murmures

mais force de l'habitude

ou faiblesse son ornière

le ton est à la plainte et la plainte

aux enfermements c'est ainsi qu'on ne peut

sortir de ses rôles la vieille actrice

je propose une nouvelle pièce

tu serais celle qui sait qui console

qui tutoie la vie avec désinvolture

pour une fois mais je sens déjà

le rideau se refermer

 

elle ne dit pas ce que j'attends

je ne dis pas ce qu'elle entend

 

Partager cet article

Repost 0
Published by anatole2011.over-blog.com - dans poésie
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 26/03/2011 12:59


te lire me fait penser à ce que j'ai mal dit pour cause de pudeur terrorifiante


anatole2011.over-blog.com 31/03/2011 19:28



"pudeur terrorifiante" :)



Présentation

  • : Le blog de anatole2011.over-blog.com
  • Le blog de anatole2011.over-blog.com
  • : Poésie et court récit poétique
  • Contact

Profil

  • anatole2011.over-blog.com
  • " J'écris pour moi, pour quelques amis et pour adoucir le cours du temps"
Jorge Luis Borgès
  • " J'écris pour moi, pour quelques amis et pour adoucir le cours du temps" Jorge Luis Borgès

Recherche